Histoire de HHKB

 

En tant que professionnel UNIX, le professeur Eiiti Wada a compris l’importance des claviers pour les administrateurs et les développeurs de systèmes, et le fait qu’ils devenaient de moins en moins pratiques pour les utilisateurs professionnels.

Nous avons travaillé avec le professeur Wada pour raffiner son design classique des années 1990. En 1995, le HHKB Professional était né. Il a marqué le début de l’évolution du clavier professionnel sans touches et de la tradition d’application de la science et du raffinement minutieux des produits, sur une période de près de 25 ans.

Proposés pour la première fois en 1992 dans le document du professeur Eiiti Wada intitulé « Kenban hairetsu nimo oinaru kanshin wo » (Grands intérêts requis pour les claviers) (PFU Technical Review 3(1), pp.1-15) et construits ensuite comme modèle en carton en 1995, nous n’avons jamais fait de compromis sur la production d’appareils de haute qualité. Après avoir vendu avec succès le premier HHKB – le HHKB Professional, nos ingénieurs n’ont jamais cessé d’innover avec le Professional 2, le Professional BT et le Professional Type-S.

À l’approche de notre 25e anniversaire, nous sommes fiers d’avoir poursuivi notre tradition de perfection par la science, avec une nouvelle génération ; la HHKB Classic, la HHKB HYBRID et la HHKB HYBRID Type-S.

Dans l’Ouest américain, les cowboys abandonnent leur cheval quand il meurt. Mais ils ne se séparent jamais de leur selle, quelle que soit la distance qu’ils aient à parcourir dans le désert. La selle est une interface qui est totalement adaptée à notre corps, alors que le cheval est un élément « consommable ». Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui, l’ordinateur est un consommable, mais que le clavier est une interface que nous pouvons utiliser tout au long de notre vie. »

Professeur Eiiti Wada

Nous avons dit adieu aux dispositions de clavier inconfortables et aux touches de fonction inutiles. Le HHKB est spécifiquement conçu pour les utilisateurs minimalistes que sauront apprécier la disposition ASCII, les switches Topre sophistiqués et ce son « sourd » caractéristique.

Il est léger, compact et solide, ce qui vous permet de l’emporter partout avec vous.

Disposition HHKB initiale

En définitive, ce clavier est conçu pour vous permettre de rester sur la rangée de repos, de réaliser des combinaisons de touches en toute confiance et de profiter d’une disposition quasi symétrique lorsque vous vous plongez dans les méandres du codage. Même si vous n’êtes pas le parfait prototype du spécialiste Unix (par exemple, si vous êtes né après 1965), vous ne pourrez que succomber au charme irrésistible de ce clavier aussi simple qu’esthétique, conçu pour vous accompagner pendant toute une vie.”

The Verge – Status Symbols